Organisations Nationales

JCI Afrique et Moyen-Orient

Créée en 01/01/1957
08 Organisations Locales
06 nouvelles Organisations Locales
350 Membres
34 Sénateurs

HISTORIQUE

En 1932, la Jeune Chambre de Commerce du Cap a été créée, suivie en 1933 par un chapitre similaire à Johannesburg. En 1954, la section de Durban a été créée, suivie de celle de Pietermaritzburg en 1957 et de Pretoria 5 en 1958 (appelée ainsi car c’était la cinquième section). Durban a été la première OLM à être officiellement affiliée à la JCI en 1956 et la Jeune Chambre Afrique du Sud a été officiellement affiliée à la JCI en 1957. Dans les années qui ont suivi, le nombre de membres est passé à ±2000 dans plus de 60 chapitres. Le premier Prix mondial a été remporté par notre cher Neville Mackay en 1961 pour le meilleur projet : L’éducation communautaire. Il est devenu secrétaire général de la JCI en 1963.

Les Sud-Africains ont occupé tous les postes nommés et élus de la JCI, à l’exception de celui de président mondial. L’année dernière, la JCI Afrique du Sud a subi une transformation pour représenter la démographie du pays qui a vu le déclin de ses membres et le renouveau de l’organisation qui a retrouvé son chemin de croissance. En 2005 et 2006, le sénateur Geoff Makhubo est devenu le président national pour gérer la transition, et le désavantage de nombreux membres qui étaient impliqués avant 2005.

Depuis la ré-affiliation de la JCI Afrique du Sud, l’organisation nationale a accueilli deux conférences de zone (Afrique et Moyen-Orient), en 2007 et 2016. La JCI Afrique du Sud a également obtenu le droit d’accueillir le Congrès mondial de 2021 à Sandton, Johannesburg.

PROJET

PHARE NATIONAL

En raison des niveaux élevés de chômage et de pauvreté en Afrique du Sud, la création d’emplois et la sécurité alimentaire sont devenues de la plus haute importance. C’est pour cette raison que le projet phare de la JCI Afrique du Sud est un projet de jardinage alimentaire. Le projet a débuté dans une des Organisations Locales, JCI Tshwane, où l’organisation a adopté une école gratuite et a lancé le projet comme un moyen de compléter le programme alimentaire de l’école. Le projet a été reconnu comme l’un des meilleurs projets durables en Afrique et au Moyen-Orient.

L’objectif de ce projet est d’augmenter la sécurité alimentaire dans les communautés sud-africaines, d’éduquer les gens sur la production alimentaire (pour que les gens sachent d’où vient leur nourriture), d’aider les communautés à gagner un revenu grâce à la vente des produits et enfin, de développer le projet pour former les bénéficiaires à des compétences générales qu’ils pourront utiliser dans leur vie.

Créée en 11/11/1989
47 Organisations Locales
00 nouvelles Organisations Locales
1350 Membres
150 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI Bénin a été créée suite à une rencontre entre Albert HIRRIBARONDO et Emmanuel GUIDIBI pendant un voyage vers Sydney.

De retour au Bénin, ce dernier réunit des jeunes pour créer l’Organisation (qui avait déjà existé entre 1961 et 1970 sous le nom de Jeune Chambre Économique du Dahomey). La JCI Bénin reçut son affiliation provisoire au congrès mondial de Birmingham, le 11 novembre 1989 jour de la chute du mur de Berlin.

Son affiliation définitive fût adoptée en 1990 au congrès mondial de Porto Rio.

PROJET

PHARE NATIONAL

La protection des enfants âgés de 0 à 5 ans, est axée sur la prévention de l’anémie et de la malnutrition à travers des campagnes de sensibilisation, des conseils diététiques aux parents pour une alimentation équilibrée des enfants. L’apprentissage de la fabrication des farines enrichies et de la préparation de bouillies à base de farine enrichie.

Créée en 1975
21 Organisations Locales
05 nouvelles Organisations Locales
590 Membres
175 Sénateurs

PROJET

PHARE NATIONAL

La Citoyenneté Active de base, est un projet qui consiste simplement en l’instauration de cellule de citoyenneté dans les lycées et collèges. L’objectif est de faire passer le message aux plus jeunes par leurs pairs avec leurs mots, afin de semer la graine de la citoyenneté active au moment le plus adéquat.

HISTORIQUE

La JCI Burkina Faso aura pour premier Président feu Mamadou SIMPORE. Après un bref arrêt des activités dans le milieu des années 80, les activités vont rependre en 1990. La JCI Burkina Faso organisera en 1997, sa première CAMO à Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du pays, puis une autre en 2008 à la capitale Ouagadougou pour maintenant recevoir celle de 2020 également à Ouagadougou.

A ce jour, l’organisation agit sur des thématiques d’actualité, tels que la lutte contre le cancer, le diabète, les hépatites, la drépanocytose, la sensibilisation au civisme, contre les drogues, des actions de reboisement et de lutte contre la désertification. La JCI Burkina Faso est membre du conseil national de la jeunesse, et est inscrite comme observateur des élections sous la bannière de la société civile.

Créée en 01/26/2006
07 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
224 Membres
10 Sénateurs

HISTORIQUE

L’Organisation fût réaffiliée en 2006 par le Past President Simplice Mounianga.

PROJET

PHARE NATIONAL

Le reboisement consiste à mobiliser 10 000 jeunes pour planter des arbres sur tout le territoire national.

Créée en 11/26/1963
36 Organisations Locales
02 nouvelles Organisations Locales
1318 Membres
50 Sénateurs

HISTORIQUE

La Jeune Chambre Internationale de Côte d’Ivoire a été conçu en 1957, à l’ex Café de Rome anciennement Aquarium en bordure de la Baie de Cocody sur l’initiative de quelques Européens conduits par Roger BERNARD désireux de partager avec des jeunes Africains, l’enthousiasme et la fierté d’appartenir à une communauté débarrassée de tout complexe racial ou religieux, attachés avant tout au perfectionnement de ses membres et à la recherche du mieux-être pour tous.

L’association fut agréée par les Autorités de la Côte d’Ivoire en 1961. C’est en 1963, que la délégation de la JCI Côte d’Ivoire, conduite par les feux Sénateurs TADJO EHUE Joseph et Abou DOUMBIA, obtient lors du Congrès Mondial de Tel Aviv (Israël) du 14 au 26 novembre, par acclamation, l’affiliation de la Jeune Chambre Economique de Côte d’Ivoire à la JCI.

PROJET

PHARE NATIONAL

Il sera organisé des Journées Nationales de la Citoyenneté Active (JNCA) afin de promouvoir le civisme et la citoyenneté active, surtout dans un contexte national dominé par l’élection présidentielle de 2020.

En effet, les élections générales de 2010 ayant laissé un profond traumatisme au sein de la population ivoirienne, que nous réservent celles de 2020. Pour rappel à l’issue des échéances précédentes, nous avons enregistré : 3 248 morts.

Grâce aux efforts des gouvernements et les sacrifices consentis par la population de façon générale, le pays s’est dignement relevé.

Aussi au regard de l’enjeu majeur et des défis que représentent cette période pour l’avenir de notre nation, la JCI CI en tant qu’organisation citoyenne se doit de jouer un rôle majeur dans la consolidation de l’unité nationale, la cohésion sociale et la préservation des acquis démocratique de notre nation.

Il nous faudra donc mobiliser de la jeunesse ivoirienne qui représente environ 70% de la population, autour des notions de civisme et de citoyenneté active, afin de laisser émerger une nouvelle race de citoyen et de leaders, soucieux du bien-être collectif.

Date du Lancement : 14 Mars 2020
Journées de Sensibilisation : 09 Mai 2020

Créée en 06/01/2013
03 Organisations Locales
02 nouvelles Organisations Locales
20 Membres
00 Sénateur

PROJET

PHARE NATIONAL

Employabilité

Créée en 01/01/1994
04 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
140 Membres
57 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI Gabon est une organisation affiliée à la JCI depuis 1994, son siège est à Libreville, capitale du Gabon. Pour le moment, nous avons trois organisations à Libreville et une à Port-Gentil. Une nouvelle organisation est entrain de voir le jour du côté de Lambarene.

PROJET

PHARE NATIONAL

Pour cette année, nous ferons une académie de l’entreprenariat, afin de donner des opportunités aux jeunes de pouvoir se reconvertir ou accéder à la vie entreprenariale afin de baisser le taux de chômage dans nos localités.

Créée en 11/11/1989
47 Organisations Locales
00 nouvelles Organisations Locales
1350 Membres
150 Sénateurs

HISTORIQUE

La Jeune Chambre Internationale Ghana a été réadmise dans la fraternité JCI en tant que membre potentiel d’une Organisation Nationale lors du 60ème Congrès Mondial JCI et a obtenu une affiliation définitive lors du 62ème Congrès Mondial JCI.

La JCI Ghana accorde la priorité aux programmes et stratégies qui encouragent la participation des jeunes leaders et la responsabilité sociale des entreprises. Grâce aux opportunités de s’engager, les membres de la JCI Ghana en viennent à se considérer comme des partenaires et des acteurs de la société, acquérant un sens de la responsabilité pour le bien commun et une attitude positive envers la citoyenneté active.

Notre vision est d’être le principal réseau de jeunes citoyens actifs au Ghana.

Notre mission est de contribuer au développement du Ghana en offrant aux jeunes des opportunités de développer leurs qualités personnelles, nécessaires pour créer un changement positif à la fois en eux-mêmes et dans leurs communautés locales.

PROJET

PHARE NATIONAL

Le Sommet de l’investissement JCI Ghana – JCI Inde, est l’un des projets de développement sur dix ans qui a été lancé par la JCI Ghana en collaboration avec la JCI Inde et le Réseau d’Entrepreneurship JCI. Ce projet vise à offrir des opportunités de développement aux membres de la JCI Ghana et de la JCI Inde. Le positionnement stratégique de la JCI est basé sur le concept : Unir les secteurs de la société pour un développement durable.

Ce projet sera mené en partenariat avec le haut-commissariat indien du Ghana, la Chambre de Commerce Internationale du Ghana, le Centre de promotion des investissements du Ghana et d’autres partenaires stratégiques qui peuvent contribuer à la réussite de l’événement. L’avantage de ce projet est de servir de plateforme de réseau d’affaires de premier plan pour les chefs d’entreprise du Ghana et de l’Inde afin de commercer, d’investir et de partager le transfert de technologie.

Comme objectifs du projet, il s’agit de :

  • explorer les possibilités d’investissement au Ghana et en Inde ;
  • renforcer et diversifier les engagements des entreprises au Ghana et en Afrique de l’Ouest en général ;
  • contribuer à l’économie locale des deux pays.
Créée en 03/01/1993
09 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
385 Membres
28 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI Guinée a été créée pour la première fois en 1993 par des aînés à la tête sénatrice Hadja M’Ballou. Mais l’organisation n’a pas pu être affiliée au niveau international. Il faut attendre en 2003 pour qu’elle soit recréée. En 2004, deux Organisations Locales furent mise en place à savoir : Conakry Leaders et Conakry Excellence ; deux Organisations Membres Spéciales à savoir : Conakry Renaissance et Conakry Elite.

  • 2005 : Participation au Congrès Mondial de Séoul
  • 2006 : Participation au Congrès Mondial de Vienne et affiliation
  • 2007 : Visite du Président Mondial
  • 2008 : Obtention d’Agrément et visite du Président Mondial
  • 2009 : Obtention du Premier Prix au niveau Mondial
  • 2013 : Visite de la Présidente Mondiale
  • 2013 : Obtention du second Prix de la JCI Guinée
  • 2017 : Visite de la Présidente Mondiale

PROJET

PHARE NATIONAL

Développer des programmes en rapport avec les ODD et le PNDES notamment : l’autonomisation des jeunes et des femmes.
C’est un programme qui vise dans un premier temps d’identifier des jeunes et des femmes qui œuvrent dans entrepreneuriat. Former ceux-ci sur les techniques de montage de plan de business et de recherche de financement dans les institutions de micro finance.
L’objectif général est de promouvoir l’autonomisation des jeunes et des femmes. Les objectifs spécifiques sont entre autres, la formation des potentiels formateurs sur des modules intéressants leurs domaines d’activités et outillés les entrepreneurs sur les techniques de lever de fond dans les institutions. Cette série de formations permettra aux récipiendaires de savoir monter des plans d’affaire bancables et d’obtenir facilement de l’accompagnement des institutions bancaires.

C’est un projet qui permettra à beaucoup de jeunes et femmes d’être autonome en développant leurs propres entreprises. L’exécution de ce projet participera à la lutte contre le chômage et à la promotion de entrepreneuriat. Les entreprises qui seront créées à l’issue de cette formation seront suivies dans leurs progression. De nos jours, l’entrepreneuriat constitue un levier sur lequel les jeunes et les femmes doivent s’appuyer pour être autonome car le pouvoir public ne peut pas employer tout le monde.

PASTS PRESIDENTS NATIONAUX

  • 2020 : Abdourahmane Mariama Diallo
  • 2019 : Aboubacar Diallo
  • 2018 : Sidy Mouctar Diallo
  • 2017 : Sénateur Lamine SOUMAH
  • 2016 : Sénateur Ismael Fanta TRAORE
  • 2015 : Sénateur Sékou Amadou BARRY
  • 2014 : Alpha Oumar BAH
  • 2013 : Sénateur Macki GUISSE
  • 2012 : Sénateur Boubacar Biro KABA
  • 2011 : Sénateur Mountaga SYLLA
  • 2010 : Sidiki SANO
  • 2009 : Sénateur Lahou BANGOURA
  • 2008 : Sénatrice Souadou BALDE
  • 2007 : Sénateur Aboubacar KOUROUMA
  • 2006 : Sénateur Alpha Amadou DIALLO
  • 2005 : Sénateur Ibrahima DIAKITE
  • 2003 et 2004 : Sénateur Moustapha KABA
  • 1993 – 1997 : Sénatrice Hadja Mballou Fofana
Créée en 01/01/2017
02 Organisations Locales
03 nouvelles Organisations Locales
92 Membres
00 Sénateurs

HISTORIQUE

Il y a plus de dix ans, un groupe de jeunes hommes d’affaires actifs s’est réuni pour créer un réseau efficace de jeunes chefs d’entreprise dans tout le pays, dans le but de créer une synergie et un meilleur avenir pour eux-mêmes et leur société.

Après de nombreuses années d’activités en collaboration avec des organisations gouvernementales et non gouvernementales, en particulier la chambre de commerce locale, en 2017, nous pouvons enfin rejoindre la JCI en tant qu’Organisation Nationale Potentielle.

En 2018, nous avons obtenu notre certification provisoire et en 2019, lors du Congrès Mondial, nous obtenons l’affiliation complète.

PROJET

PHARE NATIONAL

Lors de différentes réunions avec nos membres, des centres éducatifs et d’autres organisations, nous avons remarqué que beaucoup de nos membres ont des idées commerciales innovantes et rentables en tête, mais qu’ils ont besoin d’un soutien financier et surtout de conseils pour mettre en œuvre leurs idées. Nous avons donc décidé d’organiser différents événements pour promouvoir la culture de l’esprit d’entreprise.

Certains de ces événements sont nommés ci-dessous :

// Événement [ Sur la voie du succès ]
D’après nos enquêtes et le nombre de participants, cet événement est l’une des activités les plus favorables ; dans le cadre de laquelle nous avons invité les entrepreneurs les plus prospères à partager leurs expériences, les obstacles qu’ils ont rencontrés et surmontés, les tournants de leur vie et leurs recommandations aux jeunes débutants.

// Les enfants et les adolescents
Les enfants et les adolescents sont les futurs décideurs de la société. C’est pourquoi la  JCI Iran a décidé d’organiser des cours de jeunes commerçants pour les enfants et les adolescents de 7 à 12 ans et de 12 à 17 ans afin de présenter à notre jeune génération des concepts d’entreprenariat et de commerce. Ces cours ont été organisés en 3 jours pour plus de 200 personnes dans différentes villes d’Iran grâce à une étroite coopération des chambres de commerce.

// Événement [ Top Idea ] organisé en collaboration avec le groupe industriel Entekhab pour trouver de nouvelles idées dans le domaine des appareils électroménagers et du mode de vie iranien.

// Événement [ Startup Trip ]
Un événement de trois jours au cours duquel de jeunes entrepreneurs se sont réunis pour concrétiser leurs idées. L’objectif principal de cet événement était d’accroître l’intérêt des jeunes entrepreneurs pour la création d’entreprises dans le domaine du tourisme grâce à des cours de formation pratique. Lors de cet événement, nous avons eu 90 participants répartis en 8 groupes, et finalement les 3 meilleures idées sont entrées dans le centre incubateur de l’Université d’Ispahan.

// L’événement de démarrage [ Water Hamnet ] organisé avec la coopération de l’Université technique d’Ispahan pour trouver de nouvelles idées dans le domaine de l’eau et comment économiser l’eau dans le secteur domestique et agricole.

// L’événement [ Hamnet Startup ] est organisé en collaboration avec la Fondation des élites nationales.

// Événement [ Ikab Startup ]
Cet événement spécial a été conçu pour promouvoir la culture de l’esprit d’entreprise parmi les étudiants universitaires et s’est concentré sur les questions environnementales et agricoles. Les meilleures idées ont bénéficié de services de conseil pour leur mise en œuvre.

// L’événement [ Idea Show ] a été organisé en collaboration avec la ville scientifique et technologique d’Ispahan afin de faciliter la mise en œuvre des meilleures idées entrepreneuriales.

// Le séminaire [ Création et esprit d’entreprise ] organisé en collaboration avec la municipalité d’Ispahan, auquel ont participé environ 1000 jeunes d’Ispahan.

Créée en 01/01/2006
02 Organisations Locales
00 nouvelles Organisations Locales
180 Membres
15 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI Liban a été officiellement fondée en 2006 par un groupe de jeunes citoyens libanais actifs. En dépit d’être une jeune organisation nationale, JCI Liban a eu un impact dans la communauté libanaise. La JCI Liban a eu deux Vice-Présidents Exécutifs JCI et trois Vice-Présidents JCI, ainsi que plusieurs personnes nommées qui ont occupé d’autres postes au niveau international.

PROJET

PHARE NATIONAL

« I Green Beirut » est une initiative lancée par la JCI Beyrouth et la JCI Liban en 2017 pour accroître la sensibilisation à l’importance des espaces verts en milieu urbain. Depuis lors, le projet s’est développé en trois phases différentes qui ont ciblé différents domaines d’opportunité pour le mouvement.

Créée en 01/01/1961
15 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
390 Membres
72 Sénateurs

PROJET

PHARE NATIONAL

Le projet « Garabola » vise à s’attaquer à la root cause de la plupart des défis du pays : l’Education.

Créée en  01/01/1972
03 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
43 Membres
02 Sénateurs

HISTORIQUE

Elle a commencé en 1972 avec les sections de Blantyre, Limbe, Zomba Mzuzu et Lilongwe.
Nous avons eu des membres qui sont devenus plus tard des leaders comme le Feu Professeur Bingu wa Muntharika, Sam Mpasu.

Nos principales réalisations jusqu’à présent comprennent l’émission Top of the Class qui a été introduite dans les années 70 et qui est toujours diffusée aujourd’hui, la construction d’abribus sur les autoroutes.

En 2016, nous avons fait don d’un trou de forage à Ntcheu grâce à notre partenariat avec Total et le projet Re usable sanitary à la petite fille de Ntcheu et Blantyre où nous nous sommes associés avec Airtel.

PROJET

PHARE NATIONAL

Nous avons un projet de bibliothèque, réalisé à l’école secondaire Kadzakalowa dans le district de Ntcheu en 2019, où nous nous sommes associés avec Village Book Builders des États-Unis

Nous avons construit une bibliothèque et l’avons empilée avec des livres, des ordinateurs et des lampes d’étude et elle sert non seulement aux élèves de l’école mais aussi aux autres élèves et aux villageois autour de l’école.

Créée en 11/10/1995
39 Organisations Locales
03 nouvelles Organisations Locales
1485 Membres
147 Sénateurs

HISTORIQUE

L’historique de la JCI Mali date de 1993 par la création de la première Organisation JCI au Mali. Voulant avoir une Organisation Nationale, il fût alors créé la JCI Sikasso en 1994 pour compléter à deux afin que la JCI Mali puisse voir le jour le 10 novembre 1995 au 50ème Congrès Mondial de la JCI à Glasgow en Écosse, et Me Issiaka Keita sera le premier Président National de la JCI Mali. Depuis sa création à nos jours, 25 présidents se sont succédés à la tête de la JCI Mali.

La JCI Mali aujourd’hui, c’est 39 Organisations Locales dont 7 Organisations Locales Universitaires réparties sur 4 zones.

Notre Organisation Nationale est dotée de 5 institutions à savoir :

  • L’institut national de formation ;
  • Le Comité de Planification Stratégique ;
  • Le Sénat ;
  • Le réseau des affaires et
  • La Fondation JCI.

La JCI Mali a connu 5 Vice-présidents à l’international au niveau mondial :

  • Le Past Président 1997, Sénateur Mamadou Ndiaye,
  • Le Past Président 2006, Sénateur Abdrahamane Dicko,
  • La Past Présidente 2012, Sénateur Maiga Adiaratou Thiam,
  • Le Past Président 2015, Sénateur Abdrahamane Coulibaly
  • La Past Présidente 2017, Sénateur Hariratou Arouna Cissé.

La JCI Mali a abrité deux manifestations internationales, la Conférence de Zone Afrique et Moyen-Orient en 2000 et en 2011.

PROJET

PHARE NATIONAL

Pour que l’engagement citoyen et synergie d’actions, facteurs de cohésion sociale au Mali soit une réalité, ils se sont définies 7 priorités à savoir :

  1. Mettre l’accent sur le développement et le renforcement des capacités des
    membres JCI Mali et d’autres associations de jeunesse ;
  2. Amener les membres JCI Mali à vivre selon les valeurs JCI ;
  3. Promouvoir d’avantage le Cadre JCI du Citoyen Actif dans nos organisations et au près de nos partenaires ;
  4. Trouver un site pour abriter le siège de la JCI Mali ;
  5. Célébrer les 25 ans de la JCI Mali ;
  6. Organiser les grands débats de la Nation ;
  7. Repositionner JCI Mali auprès des partenaires et institutions.

C’est dans ce sens que THINK PEACE et JCI Mali ont signé un protocole de partenariat sur la paix et la cohésion sociale à travers le financement des projets des Organisations locales sur la thématique.
Ce projet a pour but de promouvoir la cohésion sociale entre les communautés

Créée en 01/03/1957
20 Organisations Locales
08 nouvelles Organisations Locales
253 Membres
30 Sénateurs

HISTORIQUE

La Jeune Chambre Internationale du Maroc est la première branche de JCI en Afrique et dans le monde arabe.

Créée en 1957, la JCI Maroc a pour mission, de contribuer au progrès de la communauté nationale en offrant aux jeunes marocains l’opportunité de développer leurs talents de leaders, leur responsabilité sociale, l’esprit d’entreprise et la solidarité nécessaires pour créer des changements positifs.

Après sa réaffiliation en 2006, la JCI existe dans 13 villes au Maroc à travers 20 OLMs (branches locales) et avec plus de 250 membres actifs, et ce, dans le but d’élargir sa présence dans le royaume et créer un impact positif auprès de ses communautés.

Créée en 14/11/1984
05 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
161 Membres
80 Sénateurs

HISTORIQUE

La Jeune Chambre Internationale Maurice (JCI Maurice) alors connue sous le nom de Jeune Chambre Economique de Maurice (JCEM) a été officiellement créée en 1980, fonctionnant comme une section locale française et a gagné son affiliation avec la JCI le 14 novembre 1984, lors du Congrès mondial de 1984 à Montréal, Canada, avec deux chapitres : Port Louis et Curepipe.

Depuis, trois autres sections (membres d’organisations locales ou LOM) ont été affiliées, à savoir Beau Bassin / Rose Hill et Quatre Bornes et City Plus. Aujourd’hui, avec cinq sections locales affiliées, la JCI Maurice compte environ 160 membres et est reconnue aux niveaux national et international comme une organisation non gouvernementale (ONG) modèle.

De nombreux membres de JCI Maurice ont occupé des postes de responsabilité au sein de la JCI :

  • Arnaud Godère en tant que Président mondial en 1994
  • Marday Venkatasamy, Clairette Ah Hen, Henry Loo Chin Moy, Patrice Ferrière, Aruna Pulton, Ryad Subratty et Asha Auckloo servant d’officiers JCI.

En construisant des réseaux locaux, nationaux et internationaux, nous nous appuyons sur l’expérience d’anciens élèves JCI qui ont réussi dans les différentes facettes de la vie et qui fournissent une assistance en cas de besoin.

Représentant d’innombrables professions et compétences, nous sommes des leaders créatifs et audacieux qui développent de nouvelles compétences, jettent de nouvelles bases et établissent de nouvelles amitiés et réseaux.

PROJET

PHARE NATIONAL

D’une manière générale, il est très facile pour un criminel d’échapper aux procédures judiciaires dans une communauté où les gens ne sont pas conscients du crime ou l’ignorent. Plus il est facile d’échapper à la justice pénale, plus la criminalité est évidente et fréquente. Le programme de surveillance de quartier aide à surmonter ce problème en encourageant une responsabilité de masse en matière de prévention du crime en renforçant un contrôle régional au sein de la communauté et en montrant aux délinquants potentiels qu’une fois qu’une infraction a été commise, elle sera facilement détectée.

Le programme de surveillance de quartier aide à surmonter ce problème en encourageant une responsabilité de masse en matière de prévention du crime en renforçant un contrôle régional au sein de la communauté et en montrant aux délinquants potentiels qu’une fois qu’une infraction a été commise, elle sera facilement détectée.

La « Surveillance de quartier » est l’une des meilleures solutions possibles répertoriées dans le monde pour éliminer les problèmes sociaux liés principalement aux drogues. Étant donné que les cas liés à la drogue se répandent à Maurice, le projet est devenu en 2019, un projet phare national d’ACF et il a été décidé de mener un tel atelier avec le soutien des 05 Organisations Locales de l’île.

Créée en 16/12/1996
09 Organisations Locales
02 nouvelles Organisations Locales
333 Membres
24 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI Niger est reconnue comme ONM par le bureau mondial en 1991 mais désaffiliée au congrès mondial de Glasgow en 1995. Il a fallu 2003 au congrès de Copenhague pour être affiliée de nouveau.

PROJET

PHARE NATIONAL

La scolarisation et le maintien de la jeune fille à l’école est notre projet de campagnes de sensibilisation qui sera effectué dans trois villages qui sont sérieusement touché par ce fléau. De telles actions conduiront sans nul doute à renverser la tendance.

Créée en 09/03/1957
43 Organisations Locales
09 nouvelles Organisations Locales
2153 Membres
303 Sénateurs

HISTORIQUE

On raconte couramment que le retour d’un jeune stagiaire de son séjour journalistique aux États-Unis a permis de livrer la cargaison des valeurs et des principes de Jaycee sur les côtes du Nigeria. Ce qui est relativement inconnu de la plupart des gens, c’est le statu quo dans le Nigeria d’avant l’indépendance, avant l’introduction de l’organisation, les circonstances qui ont entouré la naissance de l’organisation et les événements mémorables qui ont caractérisé cette période.

En 1956, le jeune Bola Adewunmi, qui était rédacteur en chef adjoint du défunt  » Daily Service « , s’est rendu aux États-Unis. Il a été introduit au mouvement JCI et a rejoint la même année les membres de Camden Jaycees du New Jersey. Il était dans le pays en tant que journaliste d’échange attaché au  » Courier Post  » à Camden, New Jersey, dans le cadre du programme d’échange international d’éducation du gouvernement des États-Unis. Il a été le premier journaliste nigérian à bénéficier de ce programme.

Adewunmi était convaincu de l’utilité des principes de Jaycees pour relever les défis socio-économiques et de la pénurie de leadership et de développement du leadership qui sévissait au Nigeria à cette époque. Son enthousiasme et son ambition étaient tels qu’à son retour au Nigeria, il a pris des mesures pour introduire et reproduire les valeurs des Jaycees au Nigeria. Il a rassemblé et convaincu des hommes ayant une motivation et une persuasion similaires à celles des rassemblements réguliers, ce qui a finalement conduit à l’événement révolutionnaire du samedi 9 mars 1957 à l’hôtel Bristol de Lagos. Cet événement du 9 mars a scellé l’inauguration historique de la section de Jaycee, qui a été connue sous le nom de Lagos Metropolitan Jaycees.

Inconnue de beaucoup, Nigeria Jaycees est la première organisation nationale de Jaycee en Afrique car, pendant quelques années, Lagos Metropolitan Jaycees a été non seulement la seule section de Jaycee au Nigeria mais aussi en Afrique. Jusqu’à présent, aucune activité de tendance Jaycee n’a été signalée. En effet, il n’existe aucun document ou historique attestant de l’existence formelle d’une persuasion Jaycee sur le continent. Par conséquent, tout comme Nigeria Jaycees est le précurseur du mouvement Jaycee en Afrique, Otunba Bola Adewunmi est invariablement et incontestablement le FONDATEUR et le PÈRE des Jaycees sur le continent.

PROJETS

PHARES NATIONALES

1. GO GREEN – l’objectif est de planter un minimum d’un million d’arbres au Nigeria d’ici décembre 2020. Toutefois, le 22 avril, les membres de la JCI Nigeria et d’autres parties prenantes planteront des arbres pour commémorer la Journée mondiale de la Terre. Ce projet a été spécifiquement choisi pour résoudre des problèmes environnementaux spécifiques au Nigeria, principalement les inondations, l’érosion et la pollution de l’air et il est prévu d’être un projet annuel.

2. #IAMNAIJA – Le Nigeria compte plus de 200 millions de citoyens, plus de 200 tribus et groupes ethniques et plus de 400 langues et nous sommes à un moment où l’agitation pour la restructuration est à son apogée. Cette campagne a pour but de sensibiliser les Nigérians au fait que les gens pensent d’abord au Nigéria avant l’ethnicité et elle plaide pour l’inclusion, la compétence comme raison de nomination et non la religion ou l’ethnicité, en mettant l’accent sur la force de notre diversité en promouvant les choses qui nous unissent en tant que nation, et en encourageant la tolérance.

3. Atelier sur l’employabilité et projet des boursiers – visant à fournir aux jeunes les compétences de base pour être et rester employables au sein d’une économie où il y a peu d’emplois ; et offrant des possibilités de stages ainsi que des packs de démarrage pour les participants qui réussissent.

Créée en 05/03/2012
02 Organisations Locales
04 nouvelles Organisations Locales
40 Membres
00 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI RD Congo a vu le jour en mars 2012 et a obtenu son affiliation de plein droit en 2014, depuis elle a connu un développement en dents de scie dû à une expérience insuffisante et à d’autres paramètres extérieurs comme les perpétuelles crises dans le Pays, tout cela a joué négativement sur sa croissance jusqu’en 2018.

2018 est considéré comme la troisième phase de notre croissance qui a brillé par des confusions et des doutes après plus de deux ans de léthargie. Nous conduisant à la perte de membres, pertes de fonds pour payer les taxe, etc…

Puis 2019, la phase de la relance qui a nécessité beaucoup de courage et d’abnégation pour redynamiser le peu des membres encore actifs et en recruter de nouveaux en produisant des activités attractives qui soulignent la valeur pratique de l’organisation. L’année s’est clôturée avec des résultats en dessous des attentes sur le plan financier mais très largement dépassés sur le plan humain et de la notoriété.

Ceci nous permettant d’envisager avec des bons ospices l’années 2020 et les suivantes quoique les efforts qui restent à faire pour arriver à stabiliser la situation restent encore géants mais pas impossible.

En étant réaliste, cela va nous demander plus d’une année pour les atteindre sauf si encore une fois les résultats nous surprenaient positivement dans un délai plus court.

PROJET

PHARE NATIONAL

Le projet phare depuis 2018 est le Cleanup Day qui sera couplé dès 2020 d’une Application numérique renommée I-Pay, dans un format élargit nommé Mind My City. I-Pay favorisera la collecte des déchets plastiques considérés comme le plus salissant pour le redistribuer aux entrepreneurs de recyclage et engager toutes les parties prenantes concernées y compris les usines qui produisent ou utilisent ces matériaux pour les emballages.

Le projet permettra un impact plus large en débarrassant au minimum 5 tonnes de plastiques par jour et en créant des partenariats durables avec presque tout les secteurs. Il appellera en outre la contribution des communautés par des méthodes douces mais très incitatives pour assouplir les méthodes dures qui ont déjà démontré leurs limites.

Créée en 01/01/2004
04 Organisations Locales
02 nouvelle Organisation Locale
60 Membres
03 Sénateurs

HISTORIQUE

Il y a seize ans, la Jeune Chambre Internationale (JCI) est née au Rwanda et s’est depuis lancée dans le voyage de transformation, qui a évolué autour de la création d’un environnement de catapulte pour les jeunes leaders émergents dans les secteurs public et privé.

Depuis 2004, la JCI Rwanda s’efforce d’améliorer l’autonomisation et la participation des jeunes dans divers secteurs du développement social et économique du Rwanda, ceci, afin de créer un changement positif à long terme.

PROJET

PHARE NATIONAL

Convaincus qu’en tant que jeunes, nous détenons les solutions qui peuvent éradiquer certains problèmes de nos communautés, en tant que jeunes citoyens actifs du Rwanda en 2019, nous avons décidé de mettre fin à la stigmatisation contre les personnes vivant avec l’épilepsie et d’autres maladies neurologiques.

Nous utilisons nos différentes voix pour soulager les souffrances de nombreuses femmes, hommes et enfants vivant dans des préjugés et une honte sans fin dans leurs communautés. Notre projet [ RÉDUIRE LA STIGMATIQUE NEUROLOGIQUE DANS NOS COMMUNAUTÉS ], nous utilisons sur le jus et le pouvoir créatif des jeunes pour transformer leur passion, leur intelligence et leurs talents artistiques en une solution durable à ce problème.

Créée le 20/03/1975
08 Organisations Locales
00 nouvelles Organisations Locales
235 Membres
48 Sénateurs

HISTORIQUE

La JCI Sénégal est créée par le Sénateur Feu Pape Ndiambé Sene en 1973 et a été définitivement affiliée en 1975. Le 20 Mars 1975, elle obtient son récépissé au niveau des autorités publiques.

Marraine des Organisations Nationales du Mali et de la Guinée, elle a organisé deux (02) Conférences de Zone Dakar 1995 et Dakar 2004. La JCI Sénégal a eu deux (02) Vice-Présidents Internationaux : les Sénateurs Mamadou Cora Fall et Rokhaya Nguer.

PROJET

PHARE NATIONAL

Le Sommet du partenariat cumulé avec le TOYP sont nos priorités. L’idée est de faire les membres JCI, les premiers partenaires de la JCI Sénégal.

Chaque entrepreneur donne un montant forfaitaire à la nationale, ce qui lui donne un droit de visibilité lors des activités de la nationale. Lors du sommet, signé une convention avec ces membres puis les institutions publiques et privées permettra de réaliser les activités phares de chaque mandat.

Créée en 13/06/2004
07 Organisations Locales
02 nouvelles Organisations Locales
1200 Membres
45 Sénateurs

HISTORIQUE

JCI Syrie a été créée en 2004, sous l’égide de la Chambre de Commerce Internationale de Syrie. Elle s’est rapidement développée pour devenir la principale organisation d’autonomisation des jeunes et de diffusion de l’esprit de volontariat en Syrie.

Commençant par une organisation locale en 2004 dans la capitale Damas, la JCI Syrie, qui vise à augmenter sa croissance depuis le premier jour, comprend aujourd’hui 1 200 membres actifs dans 7 organisations locales et 2 organisations potentielles pour 2020-2021.

Tout au long des 08 années de crise, malgré d’énormes difficultés économiques et de sécurité, la JCI Syrie, avec la résilience et la volonté de ses membres, et le soutien et la conviction de ses communautés, a continué à fournir la vision de JCI à travers des projets de pointe durables et a réussi à promouvoir la Syrie sur le territoire national et au niveau international, en insistant sur la promotion de la paix, de la jeunesse, de l’égalité des sexes, des Objectifs de Développement Durable et de l’intégrité.

La JCI Syrie a réussi au fil des ans à prendre une place importante en Syrie et a atteint un niveau où les gouvernements officiels, les ONG et les organisations internationales se tournent vers elle pour obtenir un soutien ou des partenariats.

PROJET

PHARE NATIONAL

En raison des stéréotypes causés par 8 ans de crise livrées par les médias internationaux et l’écoulement du bon côté et de la vie indépendamment de la guerre en Syrie, la JCI Syrie, a lancé en 2019 une campagne pour promouvoir et montrer le vrai et le bon côté de son pays bien-aimé.
La campagne  » Believe in Syria  » est animée par l’énergie et les aspirations de la jeunesse syrienne. La campagne représente chaque citoyen actif de chaque religion, classe et croyance qui composent la belle et diverse Syrie en laquelle nous croyons.
Nous sommes ici pour faire en sorte que la voix des jeunes citoyens actifs de Syrie soit entendue et que leurs histoires soient racontées. Nous croyons que cette génération va lancer un mouvement pour créer une Syrie prospère et pacifique.
JCI croit que le grand trésor de la terre réside dans la personnalité humaine, que la fraternité de l’homme transcende la souveraineté des nations et que le service à l’humanité est le meilleur travail de la vie ; la JCI Syrie met ces croyances en action dans cette campagne et invite le monde à se joindre à nous et à #Believe_in_Syria.

Nous sommes un groupe de jeunes citoyens actifs unis par notre détermination à créer un changement positif dans notre communauté locale, remplis de foi dans la capacité de notre communauté à guérir et prêts à créer un avenir meilleur. Nous allons créer l’avenir que nous méritons, parce que nous #Believe_in_Syria.

Nous croyons en la Syrie.
Rejoignez-nous #Believe_in_Syria

Créée en 1986
07 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
275 Membres
39 Sénateurs
Créée en 02/02/1961
70 Organisations Locales
05 nouvelles Organisations Locales
1400 Membres
100 Sénateurs

HISTORIQUE

En 1959, lors d’une visite aux Etats-Unis d’Amérique, Dr. Salah El Mehdi a fait la connaissance du Président de la Jeune Chambre d’Ohio State en USA. C’est ainsi qu’il a obtenu le dossier constitutif et la méthode de travail de la Jeune Chambre. De retour à Tunis, il remet le dossier à M. Ferjani Belhaj Ammar, Président de l’UTICA à l’époque.

Le 02 février 1961 s’est tenu le congrès constitutif de la Jeune Chambre Economique de Tunisie. Un comité directeur formé de 24 membres a élu M. Hassib Ben Ammar, premier président de JCI Tunisie suivit par M. Foued Mbazaa qui devient par le suite le Président de la République Tunisienne après la révolution du jasmin.

En 1969, Raouf SANHADJI, Président National de la Jeune Chambre Internationale de Tunisie, a présenté le dossier d’adhésion temporaire de l’Organisation, aidé dans cette tache par les membres de la délégation française et plus particulièrement ceux de la Jeune Chambre Economique de Lyon.

Un an plus tard, en 1970, Chadly ZOUITEN, Vice-Président National, a assisté aux travaux de la Jeune Chambre Internationale de Dublin et y a présenté le dossier de candidature définitive de la JCE Tunisie. Depuis cette date, la JCI Tunisie est devenue membre permanent de plein droit de la JCI.

PROJET

PHARE NATIONAL

Transformation digitale Associative : La transformation digitale est devenue un sujet majeur de préoccupation et un enjeu stratégique pour la société, les entreprises et les organismes quelle que soit leur taille. Et ceci a aussi touché toutes les composantes en business, ressources humaines, marketing, processus de production, système d’informations… C’est l’organisation dans sa globalité qui est concernée. En effet, en à peine plus de quinze ans, le numérique a révolutionné la façon de faire les choses, et cette disruption va encore gagner en ampleur et s’accélérer avec l’avènement des objets connectés. Nous devons dans ce sens plus que jamais réagir et repenser nos méthodes de penser et de travailler au risque de perdre en performance ou en pertinence et dans les années à venir.

Inévitablement, ces changements ont impacté toutes les activités des associations. Bien sûr, cette évolution a surtout marqué et marque encore particulièrement les usages de la communication. Mais pas uniquement ! C’est dans ce cadre que la Jeune Chambre Internationale de Tunisie a décidé que le thème de la transformation digitale soit adopté comme axe de travail prioritaire pour sa stratégie de développement.

Pour encore mieux valoriser ses actions quelque soit sa catégorie : économique, sociale environnementale, communautaire… car en effet, la transformation digitale ne s’applique pas seulement aux domaines liés à l’économie ou au business mais aussi à n’importe quel sujet où la technologie peut avoir un effet de tremplin et peut monter en valeur des objectifs de chaque action.

Le potentiel de notre organisation est qu’elle regroupe les jeunes leaders et les jeunes compétences au niveau national qui cherchent à améliorer le quotidien de leur communauté locale avec des idées innovantes et adaptées. Une autre particularité, est notre jeunesses soit en majorité connecté et avec une maturité digitale assez élevée ce qui facilite l’adoption de solutions innovantes basées sur la technologies et la collaboration en ligne.

C’est à partir de ce projet que la JCI Tunisie a vu que la Transformation digitale représente un axe essentiel de développement des différentes associations et organisations de la société civile en Tunisie et a décidé de partager son expérience et savoir faire à l’ensemble de l’écosystème du tissu associatif dans le bien du pays et de la société civile.

Cette nouvelle dimension digitale peut accompagner toutes leurs actions et améliorer leurs impacts et objectifs mais aussi elle permettra une meilleure attractions des partenaires et sponsors qui cherchent à s’allier à des projets innovants et de qualité.

L’opportunité cette année est aussi pour l’avantage interne des organisations et associations qui doivent en profiter pour améliorer leurs méthodes de gestion interne à tous les niveaux grâce aux outils de collaboration digitale et de promouvoir leur réputation locale aux yeux de leur partenaires et aux future jeunes compétences qui seront encouragé à rejoindre le mouvement.

Cette initiative sera conclue par un événement afin de présenter notre programme de Transformation Digitale Associative qui sera sous forme de référentiel commun et un ensemble de formations assurés par le corps de formateurs JCI ainsi que les différents partenaires technologiques.

Créée en 24/10/1959
03 Organisations Locales
05 nouvelles Organisations Locales
75 Membres
00 Sénateurs

HISTORIQUE

Depuis 1964, l’organisation a à ce jour 52 présidents. avec cet héritage de jeunes citoyens actifs de plus de 56 ans.

JCI Zambie était l’une des principales organisations du pays parmi tant d’autres, elle était présente dans la plupart des provinces ayant au moins un chapitre. Actuellement, l’Organisation compte trois chapitres pleinement opérationnels dans la capitale du pays et cinq chapitres potentiels dans deux autres provinces. L’organisation a continué à autonomiser les jeunes grâce au leadership et au développement communautaire depuis son affiliation en 2014.

À l’international, l’organisation a eu un prix TOYP JCI. Elle a ensuite accueilli l’académie I am Zambia, facilitée et soutenue par le bureau régional et d’autres organisations nationales comme l’Afrique du Sud, le Nigéria et le Zimbabwe. nous continuons à motiver et à influencer les jeunes dans les universités à travers nos chapitres collégiaux et cela ne peut être attesté que par les histoires des gens sur la façon dont ils ont été bénéficiaires. L’organisation commence à revenir à ses niveaux de gloire initiaux et au-delà.

PROJET

PHARE NATIONAL

Afin d’avoir un impact commun pour combler le fossé, le projet phare pour la jeunesse [INVEST IN MINE] ne se contentera pas de combler le fossé, mais le comblera au profit de l’organisation, de ses membres et des jeunes de Zambie.

Le projet consistera à organiser, mobiliser et donner aux jeunes une proposition d’entreprise et une exposition de présentation de projet pour un investissement potentiel dans les idées des jeunes, par les entreprises, le gouvernement, d’autres organisations non gouvernementales et le secteur privé si des investisseurs locaux et internationaux.

La première étape du projet a consisté à mobiliser des formateurs dans divers domaines de travail, de rédaction et de gestion de propositions d’affaires et de projets. Ceux-ci aideront à suivre et à évaluer les progrès des jeunes enregistrés JCI et non JCI grâce à une session de cours accélérés commençant par la capitale mais ouverte à tous dans tout le pays comme première phase.

Conscients que les jeunes ont de grandes idées, mais qu’ils ont de la chance d’obtenir un soutien et des conseils en matière d’investissement, la prochaine étape consistera à réunir les partenaires et les investisseurs potentiels pour qu’ils soient informés du projet en cours au fur et à mesure que nous avançons.

Nous présenterons aux participants et aux partenaires notre cadre de citoyen actif comme un outil de résolution de problèmes que nous utiliserons, promouvrons et rendrons pratique tout au long du cycle du projet.

Les participants passeront par des étapes et des conseils pour les affiner en vue de la préparation de l’exposition et de la journée de présentation pour tous les partenaires et investisseurs, après avoir rempli toutes les conditions et passé une présentation préalable aux animateurs.

Nous souhaitons que le projet se déplace d’une province à l’autre et à l’international. le projet est conçu pour être une initiative annuelle sur une période de plusieurs années qui donnera continuellement aux jeunes les moyens d’être innovants dans leurs idées et leurs compétences en matière d’entrepreneuriat.

Il permettra aux jeunes de créer tout en abordant des solutions commerciales et socio-économiques tout en gagnant un revenu pour eux-mêmes, améliorant ainsi l’état de l’économie et leur niveau de vie.

Les objectifs du projet sont d’aborder l’ODD 04 et ensuite les ODDs n° 01, 03, 13 et 17. qui impliquent une réduction de la pauvreté en créant du travail et de la croissance économique pour une communauté durable et en ne laissant personne derrière pour un développement et une société égalitaire.

Créée en 02/05/1942
08 Organisations Locales
01 nouvelle Organisation Locale
300 Membres
74 Sénateurs

HISTORIQUE

Fondée vers 1942 et officiellement affiliée en 1967, la JCI Zimbabwe fête ses 53 ans.

La JCI Zimbabwe a produit de nombreux jeunes qui ont été et sont des leaders dans l’industrie et qui attribuent tous leur succès et leur réussite aux énormes opportunités de formation et de développement qui leur ont été offertes tout au long de leur parcours au sein de la JCI.

Sur le plan international, la JCI Zimbabwe a fourni des leaders et ceux-ci comprennent des Vice-Présidents Internationaux, des Vices-Présidents Exécutifs Max Oxley (1980) et Victor Marawu (2014) et le Président Mondial Itai Manyere (2020).

Les organisations locales à travers le pays ont mené et mènent d’excellents projets qui ont eu un impact dans nos communautés et ceux-ci incluent la réhabilitation du parc Greenwood qui a reçu une subvention du Fonds Mondial pour la jeunesse. Nos projets répondent aux objectifs du SDG en mettant l’accent sur l’éducation et l’autonomisation économique, la santé et le bien-être, et la paix.

La JCI Zimbabwe a accueilli 3 événements régionaux qui sont, AMDEC South Victoria Falls 2003, le Conseil de Développement de l’Afrique et du Moyen-Orient (AMDEC Sud) 2012 à Harare,  et la Réunion des Présidents Nationaux à Harare 2018.

La JCI Zimbabwe a officiellement établi un secrétariat en 2017 en employant une personne permanente/bénévole, et cela contribuera grandement à l’établissement de notre organisation au Zimbabwe et dans la région.

PROJET

PHARE NATIONAL

L’école primaire de Zalo est une école satellite créée en 2015 dans le but de réduire les distances parcourues par les enfants jusqu’aux écoles les plus proches. Certains des élèves actuels marchent jusqu’à 5 km pour se rendre à Zalo, alors que la moyenne est de 8 km.

En raison d’un grave manque de ressources, les enfants de Zalo apprennent dans des salles de classe de fortune et, pendant la saison des pluies, l’école est gravement perturbée. L’école accueille actuellement les enfants de l’ECD A à la cinquième année, avec une classe moyenne de 30 élèves par niveau et un effectif total de 169 élèves avec 4 enseignants. La JCI Harare Zimbabwe s’est lancée dans le projet de construction de l’école primaire de Zalo en mars 2018 avec une campagne de collecte de fonds pour l’achat de 440 sacs de ciment, pour mouler les briques.

Le projet a été nommé Ramangwana – Lyajunza, qui signifie l’avenir en Shona et Tonga, la langue locale Binga, respectivement.

La JCI Zimbabwe a tenu sa conférence semestrielle à Binga et a profité de l’occasion pour lancer la phase de moulage des briques lors d’un événement auquel ont participé Son Altesse Royale le Chef Siachilaba, le Vice-Président JCI 2018 Kola du Nigeria, des membres de la communauté et des membres de la JCI Zimbabwe.

En 2019, la JCI Zimbabwe a achevé la couverture du bock des salles de classe semi-finies et a réussi à terminer la construction d’un bloc de 2 salles de classe. L’objectif du projet est de préparer une plate-forme/fondation solide pour la fourniture d’une éducation de qualité et de promouvoir de meilleures opportunités d’apprentissage pour tous. La JCI Zimbabwe travaille en étroite collaboration avec le gouvernement à travers ses structures éducatives provinciales et de district, l’organisation de la Croix-Rouge, le secteur privé et la communauté dans son ensemble représentée par son chef Siachilaba.